PCPratique.com | Simple comme pratique.

Menu:



  




La fibre optique :


Highslide JS
Fibres optiques
(photo sous licence Creative Commons BY-SA - Auteur Luis Parravicini)

La fibre optique révolutionne le haut débit.

Composée de fibre de verre, elle véhicule un signal lumineux qui permet d’atteindre des débits de transmission ultra rapides, en émission comme en réception.

Une minute pour télécharger une vidéo de 800Mo, quelques secondes pour un morceau de musique, des pièces jointes et des fichiers volumineux envoyés en un instant ...
Regarder la télévision en haute définition, télécharger des vidéos, envoyer ses photos, échanger des contenus, jouer en réseau. Tout est accessible en même temps, sans contraintes et avec un maximum de confort.
D’une extrême fiabilité, la fibre optique vous permet d’accéder dans les meilleures conditions à tous les usages multimédias.
A commencer par la haute définition avec sa qualité d’image et de son incomparable.

La fibre optique c'est donc:

Un peu de technique.

Qu'est-ce que la fibre optique ?
Une fibre optique est un fil en verre ou en plastique très fin qui a la propriété de conduire la lumière et sert dans les transmissions terrestres et océaniques de données. Elle offre un débit d'informations nettement supérieur à celui des câbles coaxiaux et supporte un réseau « large bande » par lequel peuvent transiter aussi bien la télévision, le téléphone, la visioconférence ou les données informatiques.
Le principe de la fibre optique a été développé dans les années 1970 dans les laboratoires de l'entreprise américaine Corning Glass Works.

Entourée d'une gaine protectrice, la fibre optique peut être utilisée pour conduire de la lumière entre deux lieux distants de plusieurs centaines, voire milliers, de kilomètres. Le signal lumineux codé par une variation d'intensité est capable de transmettre une grande quantité d'informations. En permettant les communications à très longue distance et à des débits jusqu'alors impossibles, les fibres optiques ont constitué l'un des éléments clef de la révolution des télécommunications optiques. Ses propriétés sont également exploitées dans le domaine des capteurs (température, pression, etc.) et dans l'imagerie.
Un nouveau type de fibres optiques, fibres à cristaux photoniques, a également été mis au point ces dernières années, permettant des gains significatifs de performances dans le domaine du traitement optique de l'information par des techniques non linéaires, dans l'amplification optique ou bien encore dans la génération de supercontinuums utilisables par exemple dans le diagnostic médical.
Dans les réseaux informatiques du type Ethernet, pour la relier à d'autres équipements, on peut utiliser un émetteur-récepteur.

Highslide JS
Guidage de la lumière dans le coeur de la fibre.

La communication de données par fibre optique.

Un fil de verre qui guide la lumière.
La fibre optique est un fil de verre, dans lequel les informations sont transportées sous la forme de lumière, guidée au sein d’une zone d’une dizaine de microns de diamètre, le coeur, qui offre des caractéristiques optimales pour une propagation du signal avec un niveau d’atténuation linéique aussi faible que possible.

Physiquement, plus la fréquence d’un signal est élevée, plus il peut transporter d’informations par unité de temps. Les longueurs d’onde de la lumière étant beaucoup plus courtes que celles des ondes radio de la communication sans fil ou des ondes électromagnétiques utilisées sur le cuivre (ADSL, câble...), les débits permis sont donc beaucoup plus importants. Les distances possibles entre deux équipements actifs sont également plus élevées (plusieurs dizaines de kilomètres si nécessaire), en raison de phénomènes d’atténuation moins marqués.

haut de page

Réseaux optiques : progression et pérennité :

D’abord utilisée pour les liaisons longue distance nécessitant des capacités de transport d’information très élevés, la fibre se propage progressivement dans les niveaux inférieurs, permettant d’accroître les débits accompagnant la montée en puissance des usages d’internet. La fibre est de plus en plus près de l’abonné.

Introduite dans les réseaux longues distances (liaisons nationales et internationales) dès les années 1980, la fibre optique y est aujourd’hui le support quasi-exclusif, en raison des débits et distances importantes caractéristiques de ce niveau transport. Les continents sont ainsi reliés par des câbles optiques sous-marins et les grandes métropoles des pays connectées entre elles par des liaisons optiques longue distance.

Au niveau de la collecte, la fibre a progressivement pris la place du cuivre. Elle y est aujourd’hui majoritaire ; il reste des liaisons cuivre et radio uniquement dans les zones géographiques les moins denses.

La fibre est également utilisée dans les réseaux de desserte, lorsque les besoins le justifient. Jusqu’à présent, seules certaines entreprises avaient de tels besoins : de l’ordre de 10 000 sites étaient desservis en fibre en France en 2007, essentiellement dans les quartiers d’affaires et les zones d’activités. Aujourd’hui, l’accroissement généralisé des usages entraîne des besoins de débits que l’ADSL, technologie dominante sur le segment de la desserte, commence à ne plus pouvoir satisfaire. Ainsi, les principaux opérateurs du marché résidentiel français ont engagé en 2007 le déploiement de réseaux optiques en desserte (FTTx), dans un premier temps dans les quartiers résidentiels les plus denses, plus intéressants économiquement.

La tendance est ainsi à l’augmentation de la capillarité des réseaux optiques : même sans aller jusqu’à la fibre à domicile (FTTH) partout, il est clair qu’une progression de la fibre de plus en plus profondément dans les territoires est une condition nécessaire à l’augmentation globale des débits - y compris sur les réseaux cuivre (xDSL, câble, CPL) et radio (Wi-Fi, WiMAX, téléphonie mobile).

haut de page

Un support pérenne, posé pour au moins 30 ans.

Comme indiqué, il est possible de faire évoluer le réseau optique et multiplier les débits offerts par 10 ou 100 en remplaçant uniquement les équipements actifs, le support que constitue la fibre optique n’ayant pas encore atteint ses limites de capacités. En 2006, l’opérateur japonais NTT a ainsi atteint un débit de 14000 gigabits (soit l’équivalent du contenu de 3000 DVD) par seconde sur une distance de 160km et sur une seule fibre.

Étant donné que la majeure partie du coût d’un réseau optique neuf correspond à la pose des câbles et à leurs infrastructures d’accueil (de l’ordre de 70-80% d’un réseau créé ex nihilo), on peut ainsi faire évoluer tout le réseau en démultipliant les débits, pour une fraction du coût total des installations. Le réseau optique offre ainsi un modèle d’évolutivité technique très intéressant économiquement, faisant de la fibre un support pérenne : la partie « stable » du réseau, c’est-à-dire les câbles optiques et les infrastructures d’accueil (fourreaux, chambres, locaux) sont de nature à supporter les évolutions des besoins pour 20 ou 30 ans au moins.

C'est donc un support physique de transmission très haut débit. Elle véhicule, de manière guidée, un signal lumineux, comme une paire de cuivre véhicule un signal électrique.
Elle est composée de fibre de verre (à base de silice) et est constituée de trois éléments : un revêtement de protection, une gaine de fibre de verre et un coeur de fibre de verre.

La fibre opique présente de nombreux avantages:
tout d’abord, les fibres optiques permettent d'atteindre des débits bien supérieurs à la paire de cuivre typiquement 2,4 Gbit/s descendant et 1,2 Gbit/s remontant, ce qui rend leur partage possible pour la desserte des clients.
Ensuite, les limites de l'ADSL liées à l'affaiblissement (lorsque le client est situé à une distance importante du central téléphonique) ne sont pas présentes pour la fibre optique, ce qui permet au client d'accéder à un débit de transmission très important, aussi bien en émission qu'en réception.
Enfin, les fibres optiques sont insensibles aux phénomènes électromagnétiques.

haut de page

Une fibre optique unique relie votre foyer à un point de concentration

France Telecom dispose de points d'accès dans de nombreuses rues. Dès que vous-même et/ou votre copropriété aurez accepté la réception de la fibre optique, dans les zones d'éligibilité, un câble optique sera tiré entre le point d'accès le plus proche et votre immeuble.

Après la signature de votre contrat, un technicien viendra vous installer la fibre optique :
il installera depuis le point de connexion le plus proche (armoire sur le trottoir, dans l'immeuble, sur le palier en fonction des cas) un câble très fin pour arriver dans votre foyer.
Un équipement spécifique sera installé dans votre intérieur.
Cet équipement sera le point d'entrée et sera raccordé à votre modem (box ou équivalent).


haut de page


Téléphonie et fibre optique :

Ligne téléphonique classique (RTC) et fibre optique sont totalement indépendantes.
Grâce à la fibre optique, il est possible de bénéficier de la plupart des services disponibles sur votre ligne téléphonique classique.
Il est donc possible de conserver sa ligne téléphonique, mais cela n'est pas indispensable.
La portabilité des numéros de téléphone est disponible sur la Fibre.
Il est donc conserver votre numéro même si vous décidez de ne pas conserver votre ligne téléphonique classique.
La portabilité du numéro n’est disponible que dans 2 cas :


Le poste téléphonique sera raccordé sur le modem (Box ou équivalent).
Si vous souhaitez conserver votre ancienne ligne, rien ne change pour celle-ci. Si vous souhaitez résilier cette ancienne ligne, vous pouvez réutiliser le poste téléphonique si il est compatible VoIP (la majorité des postes téléphoniques actuels le sont) et le raccorder sur le modem (box ou équivalent).

Actuellement, il n'est pas possible de brancher un fax, un Minitel qui necessitent encore une ligne classique. Ultérieurement il ce sera possible.


haut de page


Internet et fibre optique :

Les débits proposés sont très en rupture par rapport à l'ADSL.
Avec la fibre, vous bénéficiez d’un débit allant jusqu’à 100 Mbits/s montant et 10 Mbits/s remontant, avec la possibilité d'option 100Mbits/s symétriques.
Les partages de connexion sont possibles : les modems (box ou équivalent) sont des routeurs qui permetttent de connecter plusieurs ordinateurs simultanément au sein d'un même endroit.
Les possibilités de créer un réseau domestique sont toujours les mêmes :

Site étiqueté auprès de l’ICRA. | Combattez les spams : Cliquez ici