PCPratique.com | Simple comme pratique.

Menu:

alapage.com





  






Le réseau internet :


Qu'est-ce qu'Internet?

Internet est un réseau mondial ou le "réseau de réseaux". Internet permet à ses utilisateurs d'interagir les uns avec les autres ainsi que de trouver ou de publier toutes sortes d'informations.

Initialement, l'Internet était limité à l'utilisation du gouvernement.
Peu à peu, sa croissance a augmenté avec l'essor des établissement d'enseignement et des organisations commerciales qui s'y sont connectés.
Lorsque l'accès à l'Internet est devenu accessible à tout le monde un véritable essor a commencé.Le nombre d'utilisateurs est maintenant de plus de 300 millions et il est sans cesse croissant.

L'abréviation WWW

WWW (World Wide Web) n'est pas synonyme d'Internet.
Le World Wide Web (WWW) est né au début des années 1990 lorsque Tim Berners-Lee a élaboré un moyen pratique pour relier les documents sur l'Internet en utilisant l'hypertexte. Cela a facilité l'accès à un document en cliquant simplement sur un lien vers celui-ci.
Des capacités Multimédia furent bientôt ajoutées afin que des sons, des images, des animations et de la vidéo puissent également être liés à des documents ou ajoutés.
Bien que le Web et l'Internet ne soit pas la même chose, pour la plupart des gens, ils sont synonymes.Par exès de simplification, le Web est fondamentalement une énorme collection de fichiers, appelés pages Web, et Internet est le moyen d'obtenir ces fichiers transmis d'ordinateur à ordinateur.

Pour afficher une page Web, un logiciel spécial est utilisé: on l'appelle navigateur ou client.Les navigateurs accédent aux fichiers Web d'Internet par des ordinateurs appelés serveurs.Le navigateur interprète et affiche les informations contenues dans ces fichiers.

Malgré les énormes avantages d'Internet comme source d'information, il ya aussi des menaces pour n'importe quel ordinateur connecté à Internet.
Naviguer sur Internet signifie que votre ordinateur peut recevoir des données, mais peut aussi en envoyer. En d'autres termes, n'importe quel ordinateur connecté à Internet peut diffuser et recevoir.
Car une connection à Internet est à double sens.
L'ordinateur d'un utilisateur est soumis aux attaques d'individus malveillants.
Outre les attaques directes de votre ordinateur, il existe d'autres types d'activités criminelles sur le réseau Internet.
Savoir comment se prémunir contre ces menaces est chose importante.
Par conséquent, pour être plus en sécurité, chaque utilisateur d'Internet devraient s'informer sur la sécurité sur Internet et utiliser tous les moyens disponibles aujourd'hui pour se prémunir.



Technologie :


Le réseau internet, à l’origine pur réseau informatique dont l’objet était de permettre à des réseaux locaux de communiquer entre eux, est devenu en quelques années un réseau capable de transporter, à l’échelle planétaire, des contenus très variés.
Malgré une apparente complexité liée aux multiples technologies mises en oeuvre, internet est un réseau dont l’administration est assez simple et peu coûteuse, et dont le contrôle n’est pas monopolisé par un acteur unique

Les niveaux hiérarchiques de l’architecture d’internet.
Highslide JS
Les trois niveaux hiérarchiques de l’infrastructure

Sur le plan architectural, le réseau mondial peut être divisé en trois grands niveaux :

Sur un même territoire, on peut trouver une superposition de plusieurs réseaux de même niveau : ainsi, un quartier peut être desservi par plusieurs réseaux parallèles, correspondant à des technologies ou des opérateurs différents.

Infrastructures et fonctionnement

Les supports physiques :

La couche physique constitue le socle sur lequel les signaux, porteurs d’informations, se propagent. L’infrastructure d’internet s’appuie sur des supports physiques de différentes natures, que l’on peut regrouper en trois catégories :

Les équipements actifs :

Les signaux transportés par le support physique sont générés par des équipements de transmission. Ces équipements transforment les signaux qui leurs parviennent en signaux qui vont pouvoir se propager sur le support physique. Ainsi, un émetteur Wi-Fi relié par un câble à un ordinateur traduira le signal électrique, transmis par l’ordinateur, en une onde radioélectrique.
Compte tenu de l’interconnexion de tous les éléments du réseau internet les uns avec les autres, il est nécessaire de disposer d’équipements "intelligents", capables d’orienter le trafic en direction des bons destinataires. A défaut, chaque signal émis sur le réseau serait transmis, par propagation physique, sur l’ensemble du réseau, parcourant tous ses tronçons et parvenant à l’ensemble des machines connectées. Bien entendu, étant donnée la taille du réseau, l’ensemble serait immédiatement saturé...
Le principal équipement actif intelligent à l’oeuvre dans le réseau est le routeur. En raison du maillage des réseaux, il existe plusieurs routes pour aller d’un point A à un point B d’internet. Le rôle du routeur est de choisir la meilleure route pour atteindre un destinataire, en fonction de différents critères (par exemple le temps de parcours).


haut de page

Les protocoles

Afin de pouvoir faire des choix, un équipement actif a besoin d’informations et de règles de fonctionnement. Un routeur, par exemple, ne pourra orienter un signal que s’il sait à quel ordinateur doit parvenir ce signal. Le fonctionnement du réseau internet est régulé par différents protocoles, au premier rang desquels se trouve le protocole IP.

Cliquer pour agrandir.
Principe du routage IP

Le protocole IP :

Par définition, le réseau internet est basé sur le protocole IP ( Internet Protocol ). Le principe d’IP est le transport de l’information sous forme de "paquets" adressés d’une machine à une autre ; le mécanisme est comparable à celui du transport postal.
Les données générées par un ordinateur (image, texte, son...) sont découpées en paquets (ensemble d’octets), qui sont numérotés et étiquetés avec l’adresse IP de la machine destinataire. Comme l’adresse postale, l’adresse IP est unique : une adresse IP correspond à une machine et une seule. Grâce à cette adresse, un routeur qui reçoit un paquet peut l’orienter sur la route la plus adaptée ; chaque routeur dispose en effet de la liste des adresses IP des machines du réseau, avec pour chacune, le port physique de sortie correspondant.

Les autres protocoles :

D’autres protocoles sont à l’oeuvre au sein du réseau internet, comme par exemple ATM ou Ethernet. Si on compare les paquets IP à des camions de marchandises, ATM et Ethernet peuvent être assimilés à des trains sur lequels sont placés des ensembles de camions destinés à une même région du réseau. Ce principe de "ferroutage" informatique permet de fluidifier le trafic, en optimisant l’utilisation des ressources que sont les capacités de traitement des équipements actifs.

D’autres protocoles, comme TCP ou UDP, ont pour objet de compléter le protocole IP en introduisant des fonctions supplémentaire nécessaires à certaines applications. Ainsi, TCP apporte un contrôle de la transmission des paquets IP : la machine émettrice d’un paquet IP peut être informée de la bonne réception de ce paquet par la machine destinataire.

Fermer Déplacer

TCP:

Le Transmission Control Protocol (TCP, « protocole de contrôle de transmissions »), est un protocole de transport fiable, en mode connecté, documenté dans la RFC 793 de l' IETF.

Dans le modèle TCP/IP, TCP est situé entre la couche de réseau (généralement le protocole IP), et la couche application. Les applications transmettent des flux d'octets sur le réseau.
TCP découpe le flux d'octets en segments, dont la taille dépend de la MTU du réseau sous-jacent (couche liaison de données).

Fermer Déplacer

UDP:

Le User Datagram Protocol (UDP, en français protocole de datagramme utilisateur) est un des principaux protocoles de télécommunication utilisé par Internet.
Il fait partie de la couche transport de la pile de protocole TCP/IP : dans l'adaptation approximative de cette dernière au modèle OSI, il appartiendrait à la couche 4, comme TCP.
Il est détaillé dans la RFC 768.
Le rôle de ce protocole est de permettre la transmission de paquets de manière très simple entre deux entités, chacune étant définie par une adresse IP et un numéro de port (pour différencier différents utilisateurs sur la même machine). Contrairement au protocole TCP, il travaille en mode non-connecté : il n'y a pas de moyen de vérifier si tous les paquets envoyés sont bien arrivés à destination et ni dans quel ordre (le séquencement peut cependant être assuré par un protocole réseau de couche inférieure). Il n'est prévu aucun contrôle de flux ni contrôle de congestion. C'est pour cela qu'il est souvent décrit comme étant un protocole non-fiable. En revanche, pour un paquet UDP donné, l'exactitude du contenu des données est assurée grâce à une somme de contrôle (checksum).

Les protocoles utilisés sont très nombreux, car internet fait intervenir des technologies, des équipements, des applications diversifiées. Le seul protocole commun à l’ensemble des communications sur internet est le protocole IP.

Tendances :

Au niveau de l’infrastructure, une tendance importante est le renforcement de la partie desserte qui est souvent le facteur limitant des capacités de débit. Afin d’améliorer le service, il est donc nécessaire de renforcer la capacité des segments les plus proches des utilisateurs. Ceci s’illustre notamment par l’amélioration des technologies DSL, ou encore le déploiement de la fibre optique au plus près de l’abonné, avec le FTTH (Fiber To The Home).

Au niveau de la partie "intelligente" du réseau, plusieurs mouvements sont en cours. Le premier est la convergence, vers le protocole IP, de communications qui, jusqu’alors, transitaient sur des réseaux distincts du réseau internet ; c’est en particulier le cas de la téléphonie et de la télévision. Cette migration progressive vers une infrastructure basée sur un protocole unique pour transporter l’ensemble des données (vidéo, voix, données) est motivée à la fois par une économie d’échelle et par les nouveaux services multimédia rendus possibles par le rapprochement des contenus.

Le second phénomène découle de cette convergence : jusqu’alors utilisé principalement pour transporter des données peu sensibles au délai d’acheminement, le réseau internet doit désormais être capable de transporter très rapidement certaines informations, comme la voix lors d’un appel téléphonique. De plus en plus, le réseau doit être capable de gérer les priorités, afin d’assurer à chaque application la qualité de service (délai, débit...) dont elle a besoin.


haut de page


Quelques liens:
- Histoire d’internet, détails techniques et autres approfondissements : http://fr.wikipedia.org/wiki/Internet
- Animation commentée présentant les notions de débit, de protocoles, de transmission : Atout Reso - Haut débit (réalisé par France Télécom)


Site étiqueté auprès de l’ICRA. | Combattez les spams : Cliquez ici